Blog - Brigitte Senechaud
hommage aux migrants
J'ai voulu, en 2015, rendre hommage aux migrants morts lors de leur traversée en Mer Mediterranée.

C'est une case d'imprimeur trouvée vide... qui a fait que tout s'est mis en place.

J'ai souhaité établir une représentation visuelle de ce nombre dénué d'humanité et de sens que les journaux nous donnaient à  lire ou à entendre dès le mois de juin, à savoir 2000... qu'il soit en lettre (deux mille) ou en chiffre (2000) ce nombre sonnait différemment à mes oreilles.

Afin de rendre une humanité à chaque composant de ce dédompte funèbre, tout en respectant leur individualité, j'ai pris le parti de découper, une à une, des silhouettes représentant ces migrants, de les personnaliser d'un coeur colorisé et de les intégrer, comme une dernière sépulture, à l'interieur d'une vitrine et de deux casses.
Consciente que ce nombre augmenterait inexorablement j'avais pris le parti, dès le début de ce travail, d'arrêter à 2000 silhouettes.
Trois ans plus tard, la tragédie perdure, voir, s'aggrave...
A ma demande, quelques embarcations de fortune représentées par des origamis de petits bateaux ont été fabriqués par des amis soucieux de se joinfre à mon projet. Ces esquifs, introduits à l'intérieur d'une bouteille, sont autant de messages d'espoir jetés en mer.





expositions diverses

expo victor hugo "les misérables 150 ans"

itinérante durant l'été 2012..

la collégiale de ribérac, le temple de la roche chalais et le château de montbron en charentes.

j'ai réalisé deux boîtes façon "pop-up" non animés... l'une, celle du bas, reprend l'iconographie du roman des misérables de 1862.

la seconde, celle du haut,  illustre les mêmes fléaux constatés en 2012: prostitution, pauvreté, corruption, exploitation des enfants, exclusion, prison, peine de mort et luttes...           


***************************************************************************

 

***********************************************************************

 

 

 

expo "enfances"

à la librairie "des livres et nous" avril 2012 périgueux.

 

 

****************************************************************************

 

 

 

 

 

expo "enfances # 2"

au château des izards coulounieix-chamiers janvier 2013

************************************************************************************************************************

************************************************************************************************************************

******************************************************************************************************************************************************************

*****************************************************************************************************

******************************************************************************************************************************************************************   

texte du cadre germaine, pierre, et les poules...

mémé qui avait toujours su s'occuper de ses poules, prit soin du bébé que j'étais tout au long des premiers mois de mon existence:

chaque été, où elle réunissait ses nombreux poussins, elle me contait à la virgule près le souvenir qu'elle gardait du nourrisson qu'elle avait recueilli:

"tu pesais 1.900 kg, un microbe... tes doigts étaient fins comme les piques d'une fourchette.

  pour soigner tes bobos, je te badigeonnais de mercurochrome, on aurait dit un petit rat écorché

  tu aurais pu tenir dans une boîte à chaussure!"

voilà donc un petit aperçu en image!





















 




Top